L’idée de suivre Ariane dans cette aventure vient avant tout de l’envie de découvrir son univers. Bien que des liens familiaux très proches unissent Ariane et Nicolas, chacun préserve à sa manière un certain secret sur sa vie et ses sentiments. Les tempêtes du passé leur ont forgé de solides carapaces, mais il est temps de baisser les armes et d’apprendre à se connaître en tant qu’adulte.

Depuis que Nicolas s’intéresse au quotidien sportif d’Ariane, il découvre en elle une puissance et une détermination stupéfiantes.

Au fil des entraînements et des compétitions, la réalité de cette jeune femme forte et combative efface à tout jamais le souvenir qu’avait Nicolas de la jeune fille sensible de son enfance.

Ce film proposera de suivre Ariane dans ce projet fou qui est de réussir à courir le Bali Hope Ultra, tout en cherchant à comprendre où elle puise la force, l’obstination et la persévérance pour courir, sans autres buts que le plaisir et l’aide caritative.

Un documentaire sur une jeune athlète, au travers du regard de son frère. Un film qui se voudra humain, humble et sincère.

Mais, au-delà d’un projet familial, cette aventure porte en elle une volonté plus large : parler du dépassement de soi, motivé par une cause humanitaire, entre accomplissement personnel et solidarité.

Le rythme et la dynamique du film suivront les états d’âme d’Ariane, de manière à plonger le spectateur au plus profond des émotions de la jeune femme. Sur l’ensemble du documentaire, la direction sera pleinement ancrée dans une esthétique cinématographique appuyée par des cadrages forts et précis. Le son sera immersif et narratif, au plus proche d’Ariane, de son souffle, de ses pas. Un accent important sera mis sur l’action, le mouvement et l’intensité dans la durée.